Quelques mots de Bastien Bourgeois, Président de la NRHA-FRANCE